Découvrez le charme de la cuisine slave avec ce boeuf Stroganoff


« On dispose de tout ce qu’il faut lorsque l’on organise sa vie autour de l’idée de ne rien posséder. »
Sylvain Tesson


« Ne flanche pas », se dit-il à lui même. Les dents serrées, il avance vers ce destin incertain.

Il a quitté tous les trésors de sa vie pour venir se terrer ici, dans le fin fond de la Sibérie, cette nature hostile, glaciale et sauvage. Par cela il recherche la tranquillité, s’éloigner de toutes distractions afin de pouvoir se concentrer sur ce qui est essentiel pour repousser ses limites.

Parcourant des kilomètres et des kilomètres dans cette neige qui domine le paysage, il court, grimpe, franchit, gravit, sans jamais flancher, sans jamais faiblir en piochant ainsi dans ses dernières ressources.

La souffrance, cette douleur qui vous meurtri au plus profond de vous-même, celle qui vous pique en plein coeur, vous brûle de tous vos membres, de tout votre être, la voici son alliée qui lui permet de surmonter tous ces obstacles.

Il n’a pas mal, « T’as pas mal », non « j’ai pas mal. »

Et là, il arrive au sommet, à cette ascension tant attendue.
Il est prêt, fin prêt pour ce combat qui l’attend.

Un instant durant, observons ce paysage. Ce calme qui précède la tempête, cette sérénité et cette beauté que l’on a à peine remarqué.

Les montagnes couvertes de neige, ces massifs rocheux à perte de vue où la végétation a du mal à se faire une place. Et ce coucher de soleil aux couleurs éclatantes, cette beauté si inspirante, si envoûtantes.

Lorsque l’on vous parle de la Russie, à quoi pensez-vous ? Êtes-vous de ceux qui pensent à l’étalon italien ?

La belle Russie se voit tout aussi connue pour son magnifique lac Baïkal et son omul fumé, sa mythique place rouge à Moscou ou encore sa forteresse Saint-Pierre-et-Saint-Paul à Saint-Pétersbourg. Mais pas que car aussi immense qu’est le territoire de la blanche Russie, son art culinaire se voit tout aussi diversifié et contrasté.

Kéfir (boisson fermentée), Pelmeni (ravioli), Blini (galette), Pirachki (pain fourré), Boubliki (pain en forme d’anneau), … autant de nom qui nous font saliver comme celui que l’on connait tous : le boeuf Stroganoff ou Stroganov.

Cette recette traditionnelle de la cuisine russe est un ragoût de bœuf en sauce à base de crème de smetana ou de crème aigre agrémentée de moutarde, de paprika, d’oignons et de champignons.

Ce classique de la cuisine russe est connu dans le monde entier et se voit désormais décliné de bien des manières mais une que je ne me lasse pas de décliner est sa version « rapide » que j’ai découverte du côté de chez Malika du blog « cuisine culinaire ».

Ingrédients (4 personnes) :
– 500 à 750g de steak de boeuf, coupé en morceaux fins d’environ 5 cm x 0,60 cm,
– Sel et poivre,
– 1 filet d’huile,
– 3 cuillères-à-soupe de beurre,
– 1 gros oignon, haché,
– 250g à 300g de champignons coupés en lamelles,
– 2 cuillères-à-soupe de maïzena,
– 500 ml de bouillon de boeuf (cube + eau),
– 1 à 2 cuillère(s)-à-café de moutarde,
– 80 ml à 125 ml de crème aigre (ou yaourt),
– Du persil haché.

Préparation :
1. Dans une sauteuse, faites saisir la moitié des morceaux de boeuf, préalablement détaillés en lamelles, dans un filet d’huile et une cuillère de beurre. Faites bien dorer de chaque côtés puis, réservez dans une assiette.

Note : Procédez en deux fois puis, couvrez la viande avec un morceau d’aluminium. Réservez.

2. Dans la même sauteuse, déposez le reste de beurre et laissez-le fondre en grattant bien le fond afin de récupérer les sucs. Déposez l’oignon haché et faites-le revenir quelques minutes avant d’y ajouter les champignons.

3. Salez et poivrez puis, ajoutez votre cube de boeuf et mélangez.

4. Ajoutez la maïzena et mélangez bien le tout avant d’arroser progressivement de votre eau (bouillon)

5. Mélangez bien afin d’éviter la formation de grumeaux puis, laissez cuire en remuant de temps en temps jusqu’à ce que la sauce épaississe.

6. Ajoutez la moutarde et la crème puis, mélangez.

7. Ajoutez le boeuf et laissez mijoter quelques minutes.

8. Rectifiez l’assaisonnement, ajoutez le persil ciselé puis, mélangez.

Il ne vous reste plus qu’à passer à la dégustation avec une délicieuse purée maison.


La belle occasion pour moi d’offrir cette recette à ma Gut du blog « cuisine de Gut » dans


Et voilà une recette parfaite pour mettre à l’honneur Malika sur le groupe «test de recettes entre blogueurs» de Sonia du blog «la cuisine de Boomy»

16 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Un plat que j’aime beaucoup c’est tellement bon
    Bonne journée

    Aimé par 1 personne

  2. Gut dit :

    Si tu savais ce que me rappelle ce boeuf stroganoff !! je l’avais fait au premier Noël de femme mariée. Si la sauce était fameuse, la viande était d’un dur, c’était inimaginable ! Mes invités n’osaient pas me dire qu’en fait ce n’était pas terrible du tout, ce n’est que lorsque je me suis exclamée : mais c’est immangeable ! que tout le monde s’est lâché. Ils essayaient de me rassurer en me disant mais tu sais ta sauce est super bonne !! enfin on a fini par en rire et c’est resté comme souvenir dans la tête de toute ma famille : le fameux boeuf stroganoff de claudine ! c’était il y a 50 ans ! imagine, on s’en souvient encore !
    Je me rappelle que je l’avais fait mariner toute une nuit, je vois que pas dans ta recette.. Alors dis moi So : C’était bon ? c’était tendre ? moi je n’ai jamais su car je l’ai jamais refait !
    Gros bisous

    Aimé par 1 personne

    1. Plume & Prose dit :

      Ah ma Gut tu m’as fait rire pardon. 50 ans après ils en reparlent ? Mine de rien cela fait partie des bons souvenirs quand même. Moi c’est la version rapide avec du steak. Pour la cuisson longue franchement je prendrais plutôt du paleron oh une fois j’ai fais une petite recette freestyle au paleron détaillé en petits morceaux et une sauce à base de tomates ça a cuit 1h30 je te dis pas comment c’était tendre mais incroyablement tendre tu pouvais limite le couper à la fourchette. À mon avis, toi si c’était dur c’était soit la viande était trop précuite soit justement pas assez dans la sauce. Mais bon entre nous le meilleur c’est la sauce hihi

      Aimé par 1 personne

      1. Gut dit :

        C’était la première fois que je faisais une invitation en grand nombre ! Je me suis mariée en Octobre et tu vois 2 mois après j’avais 14 personnes à table. Bien sûr je n’avais sans doute pas choisi la viande qu’il fallait. Le paleron aurait été meilleur. Maintenant je sais cela !! Mais tu as raison le meilleur c’est la sauce, d’autant plus que je ne suis pas boeuf bien cuit. Bonne journée So ! bises

        Aimé par 1 personne

  3. Assia dit :

    Je l’ai proposé ce délicieux plat qu’on aime tous. Bisous et prenez soin de vous

    Aimé par 1 personne

    1. Plume & Prose dit :

      Comme vous devez vous régaler aussi.

      J'aime

  4. delphine dit :

    Hum comme c’est appétissant, un beau plat..Cela me donne terriblement envie
    Bises

    Aimé par 1 personne

    1. Plume & Prose dit :

      Entre nous cette version rapide est un délice

      J'aime

  5. Hum, j’adore! Je serais bien venue partager ce plat avec toi!

    Aimé par 1 personne

    1. Plume & Prose dit :

      Et ce serait avec plaisir

      J'aime

  6. Coucou Sofia,
    la derniere fois j’avais tout acheté pour faire ce délicieux plat, tu me redonnes l’envie de le faire, yum yum.

    Aimé par 1 personne

    1. Plume & Prose dit :

      Coucou Soulef,
      Oh alors il n’y a plus qu’à céder à la tentation.

      J'aime

  7. Joker dit :

    J’ai essayé votre recette
    Les enfants l’ont dévoré !!!
    Tout juste magnifique
    Je conseille, a tester

    Aimé par 1 personne

    1. Plume & Prose dit :

      Ah je suis ravie d’avoir pu contribuer à une régalade familiale, je suis vraiment ravie et honorée de votre confiance.
      Merci mille fois.

      J'aime

Répondre à Joker Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.