« Sokossoko » ou le boeuf sauté ivoirien


« Il est triste d’avoir faim et ennuyeux d’être rassasié. »
Proverbe ivoirien


Spécialité de la cuisine ivoirienne, le « Sokossoko » est généralement composé d’une partie tendre du boeuf, d’oignons et de tomates, le tout accompagné de riz blanc.

Aussi savoureux que simple et rapide à réaliser, il n’est pas rare de le voir décliné avec des rognons et accompagné d’attiéké.



Ingrédients (4 à 6 personnes) :
– 900 g de bifteck,
– 2 oignons,
– 2 tomates fermes ou une douzaine de tomates cerise,
– 300g de pulpe de tomates (facultatif),
– 3 gousses d’ail,
– 1 cuillère-à-soupe de bouillon de poulet,
– 4 à 5 cuillères-à-soupe d’huile,
– Sel et poivre.

=> pour le riz :
– 1 tasse de riz,
– 1 tasse + 1/2 tasse d’eau bouillante,
– 1 gousse d’ail,
– Sel et poivre.

Préparation :
1. Détaillez le boeuf en cubes puis, débarrassez-le dans un contenant. Ajoutez le bouillon émietté, l’ail épluché et pressé, salez et poivrez. Arrosez d’huile puis, mélangez. Laissez mariner au frais au moins 30 minutes.

Préparation du sokossoko

2. Pendant ce temps, dans une marmite, faites torréfier le riz, additionné d’une gousse d’ail puis, ajoutez l’eau bouillante. Mélangez puis, laissez cuire à couvert sur feu doux pendant 10 minutes.

Préparation du sokossoko

Note : N’ouvrez pas le couvercle pendant la cuisson, à la fin égrainez à l’aide d’une fourchette, retirez la gousse d’ail, salez et poivrez puis, couvrez et laissez reposer jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de vapeur.

Préparation du sokossoko

3. Chauffez une marmite sur feu vif jusqu’à ce qu’elle fume légèrement puis, faites saisir la viande jusqu’à ce qu’elle soit dorée de tous côtés.

Préparation du sokossoko

4. Retirez la viande et déglacez d’un fond d’eau froide pour décoller les sucs. Ajoutez les oignons émincés puis, laissez-les compoter le temps qu’ils deviennent fondants. Ajoutez la viande puis, poursuivez la cuisson quelques minutes.

Préparation du sokossoko

5. Ajoutez la pulpe et les tomates préalablement détaillées en cubes ou en deux s’il s’agit de tomates cerise.

Préparation du sokossoko

6. Baissez sur feu à moyen puis, laissez mijoter quelques minutes en remuant délicatement sans briser les tomates. Servez chaud accompagné du riz blanc.


À l’origine, cette recette se réalise avec de belles tomates fermes que vous veillerez à ne pas casser à la cuisson. N’en ayant pas sous la main, j’ai opté pour des tomates cerises et de la pulpe de tomates.

1 fête nationale d’un pays = 1 recette de ce pays

28 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Miam un.plat comme je l’aime

    Aimé par 1 personne

    1. Plume & Prose dit :

      C’est d’une simplicité en plus

      J'aime

  2. Gut dit :

    Des oignons à foison pour accompagner ce plat, on est certain que ce sera très bon après ! surtout en y ajoutant la tomate ! c’est ce qu’il fallait ! Il a un joli nom le Sokossoko !! c’est rigolo ! belle trouvaille So ! bravo

    Aimé par 1 personne

  3. quoiquonmange dit :

    Je découvre ce plat, je ne sais pas si c’est bon mais à admirer les photos, le doute est balayé !!!
    Bonne fin de semaine Sofia. Bizh. Viviane

    Aimé par 1 personne

    1. Plume & Prose dit :

      Merci Viviane et je te confirme que c’est un délice d’une simplicité incroyable !

      Aimé par 1 personne

  4. Emmanuelle dit :

    C’est un plat comme je les aime, savoureux et simple à cuisiner. Bonne journée

    Aimé par 1 personne

    1. Plume & Prose dit :

      Ah oui pour être simple il l’est hihi

      J'aime

  5. Humm voilà qui doit être vraiment très bon
    Bonne journée
    Bisous

    Aimé par 1 personne

    1. Plume & Prose dit :

      Un délice je l’admet

      J'aime

  6. Assia dit :

    Hum ça me donne faim ton plat, je cours manger hhh

    Aimé par 1 personne

    1. Plume & Prose dit :

      Je te mets une assiette.

      J'aime

  7. Une découverte ce plat ça doit être très bon bisous

    Aimé par 1 personne

    1. Plume & Prose dit :

      Et tellement simple à réaliser

      J'aime

  8. EmilieRD dit :

    Ça doit être très bon, plein de saveurs et la viande bein tendre! MMM!

    Aimé par 1 personne

    1. Plume & Prose dit :

      C’est exactement ça et si facile à réaliser

      J'aime

  9. samar dit :

    de belles saveurs dans ce plat j’imagine la viande qui fond en bouche. Le nom est amusant et facile a retenir 🙂
    bisous ma douce Sofia

    Aimé par 1 personne

    1. Plume & Prose dit :

      C’est vrai que son nom est assez rigolo hihi et la viande est absolument tendre et savoureuse.

      J'aime

  10. luna dit :

    hum!! quelle belle recette!!
    délicieuse!! merci!!
    bonne soirée

    Aimé par 1 personne

  11. Mauricette dit :

    super recette !Bon week-end

    Aimé par 1 personne

  12. delphine dit :

    C’est un beau plat une belle découverte culinaire pour moi
    Belle soirée

    Aimé par 1 personne

  13. Zika dit :

    Salem, bonjour, bien triste oui d’avoir faim, avec cela ton plat est savoureux vu les produits qui le composent, bon weekend, bisou

    Aimé par 1 personne

    1. Plume & Prose dit :

      و عليكم السلام و رحمة الله و بركاته
      بارك الله فيك

      J'aime

  14. Je voyages en ce moment avec tes recettes qui sont de vrais délices
    en plus c’est bientôt l’heure de souper, ça donne faim
    bisous

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.