Partons à la découverte de la Poutine, avec les moyens du bord


« Vivre au Canada, c’est vivre dans quatre pays différents…un pays par saison. »
Michel Conte


Plat emblématique de la cuisine québécoise, composé de frites maison, de fromage en grains et de sauce brune, la Poutine est au pays à la feuille d’érable ce que la soupe à l’oignon est à la France.

Tirant ses origines du Centre-du-Québec, depuis la fin des années 1950, elle se voit déclinée de bien des façons. Toutefois, quelques impératifs sont à respecter comme les frites maison (cuites à la friteuse ou au four), la belle sauce brune onctueuse : gravy ou barbecue et Le fameux fromage en grains familièrement appelé fromage « en crottes » ou aussi fromage « couic couic » pour le bruit qu’il fait sous les dents quand on le croque.

Pour le plus grand plaisir des amoureux de la poutine, bien des recettes sont disponibles sur la blogosphère comme celle de Ricardo, celle du Chef Michel Duma ou encore celle de la petite Bette dont je me suis inspirée aujourd’hui pour ce jour spécial. Merci d’ailleurs Samar de « Mes Inspirations Culinaires » de m’avoir montré cette recette.

Malheureusement, du côté de la France il est extrêmement difficile de trouver ce fameux cheddar caillé frais. Certains recommandent donc de le remplacer par de la mozzarella, du babybel ou encore du gouda, devinez celui que j’ai choisi d’utiliser pour cette « Poutine, avec les moyens du bord »

Poutine avec les moyens du bord

Ingrédients (3 à 4 personnes) :
=> pour les frites :
– 750g de pommes de terre,
– 2 cuillères-à-soupe d’huile d’olive,
– Sel et Poivre du moulin.

=> pour la sauce brune :
– 450ml de bouillon de volaille,
– 450ml de bouillon de boeuf,
– 1 oignon,
– 1 gousse d’ail,
– 3 cuillères-à-soupe de fécule,
– 1 cuillère-à-thé de moutarde en poudre ou en sauce,
– 1 cuillère-à-soupe de ketchup ou de concentré de tomates,
– 1 cuillère-à-café de vinaigre,
– Quelques gouttes de sauce tabasco,
– Sel et Poivre du moulin.

=> pour le dressage :
– 250g minimum de fromage/personne.

Note : N’ayant pas de fromage « couic couic » je me suis rabatue sur du Gouda mais il ne faut pas oublier que sans le fameux fromage en grain ce n’est pas une vraie Poutine mais une sorte de dérivé.

Préparation :
=> pour les frites :
1. Préchauffez votre four à 200°C

2. Lavez les pommes de terre puis, détaillez-les en frites. Débarrassez-les dans un saladier puis, arrosez-les d’huile d’olive, salez et poivrez à votre convenance. Mélangez puis, déposez-les sur une plaque couverte de papier cuisson en veillant à les déposer sur le côté peau.

Préparation de la poutine

3. Enfournez 40 minutes.

Note : selon les fours, vous devrez tourner la plaque à mi-cuisson.

=> pour la sauce brune :
1. Dans une casserole ou une marmite, faites suer l’oignon puis, ajoutez l’ail. Faites-les rissoler 5 minutes sans qu’ils ne colorent. Ajoutez les bouillons puis, portez à ébullition et laissez réduire du quart.

Préparation de la poutine

Conseil : Utilisez des bouillons maison, plus sains et surtout moins sucrés. L’astuce étant de garder vos bouillons au congélateur.

2. Tamisez pour retirer les morceaux d’oignon et d’ail puis, redéposez sur feu moyen.

Préparation de la poutine

3. Dans un bol ou un saladier, tamisez la fécule au fouet ou au tamis puis, ajoutez un peu de bouillon afin de la délayer. Reversez doucement dans la casserole puis, fouettez doucement en laissant bouillir environ 1 minute.

Préparation de la poutine

4. La sauce a épaissi, ajoutez le ketchup, le vinaigre, la moutarde, le tabasco puis, assaisonnez à votre convenance.

Préparation de la poutine

Note : Dès que la sauce a atteint une belle consistance, réservez-la au chaud.

=> pour le dressage :
1. Détaillez le fromage en morceau, si vous n’avez pas le fameux fromage en grains. sortez les frites du four.

Préparation de la poutine

2. Dans chaque assiette, déposez un peu de fromage, couvrez-le de frites chaudes et parsemez généreusement de fromage puis, nappez de sauce brune.

Préparation de la poutine

3. Dégustez sans attendre.

Poutine avec les moyens du bord

Un petit clin d’oeil à ma Gut avec des pommes de terre de saison


J’offre donc cette recette à Sophie du blog « La tendresse en Cuisine » afin de mettre à l’honneur le Canada dans « Cuisiner pour la paix« 

1 fête nationale d’un pays = 1 recette de ce pays

=> La Poutine se réalise également végétarienne en utilisant un bouillon de légumes.
=> Si vous utilisez des bouillons du commerce, attention à ne pas trop saler par la suite.
=> Il vous reste de la sauce brune ? Parfait, elle se garde volontiers au congélateur.

30 commentaires Ajouter un commentaire

  1. quoiquonmange dit :

    Cela me fait penser au roux brun que maman nous préparait pour manger avec des frites, c’était parfois notre repas 😉 bien sûr sans le fromage.
    J’apprécie découvrir cette Poutine parce que je suis certaine d’aimer la manger.
    Belle journée. Bizh. Viviane

    Aimé par 1 personne

    1. Plume & Prose dit :

      Mais ce doit être un plat de la même famille à mon avis. Et en amatrice de fromage je dois dire que je me suis régalée. Vivement que je puisse découvrir la vraie !

      Aimé par 1 personne

  2. ohlagourmande dit :

    Oh mais c’est terriblement appétissant, je pars au Canada avec toi
    Merci
    Bon mercredi

    Aimé par 1 personne

    1. Plume & Prose dit :

      Alors allons y, sans oublier tes sublimes Banniques !

      J'aime

  3. Oh là là !! Peut-être avec les moyens du bord mais absolument délicieux et bien nourrissant, hihi !
    Bonne journée, bises.

    Aimé par 1 personne

    1. Plume & Prose dit :

      Ah ça pour être nourrissant ça l’est lol

      J'aime

  4. sotis dit :

    rhoooo tu me donne faim là!!!! bisous

    J'aime

    1. Plume & Prose dit :

      Ah je vois que je ne suis pas la seule gourmande par ici hihi

      J'aime

  5. Gut dit :

    Ohhh ! Tu l’as faite toi ! moi je n’ai jamais osé c’est riche encore ce type de plat mais je crois bien que ça me plait bien ! pas facile de refaire un plat d’ailleurs lorsque l’on a pas les ingrédients qu’il faut mais je trouve que tu t’es particulièrement bien débrouillée ! c’est très tentant Sofia Bravo !

    J'aime

    1. Plume & Prose dit :

      Ah ma Gut cela fait un moment que j’ai envie de l’essayer. Si mes souvenirs sont bons c’était en la voyant dans la série canadienne « Les Parents » que j’en ai eu envie, ça avait l’air riche oui mais tellement délicieux. Moi qui raffole du fromage et des frites khoooo tout ce qu’il ne faut pas tiens lol. Et puis, j’en avais marre d’attendre après ce fromage « en crotte » alors je me suis lancée avec les moyens du bords. Les Canadiens comprendront cette petite pirouette, au piiiire des cas s’ils ne l’apprécient pas eh bien ils n’ont qu’à m’envoyer du fromage « en crotte » lollllll.

      J'aime

  6. So Phie dit :

    Comme c’est agréable de te lire, tu as un blog vraiment personnel et j’aime beaucoup ta façon de présenter les choses. Merci Sofia pour ta belle recette que j’ai intégrée avec plaisir sur le post dédié à saluer les Canadiens. Bisous ma belle

    Aimé par 1 personne

    1. Plume & Prose dit :

      Merci mille fois Sophie, cela me va droit au cœur, vraiment. Et encore plus merci pour ta gentillesse qui nous touche a travers ton site et tes petits messages toujours pleins de bienveillance.

      J'aime

  7. Catalina dit :

    je n’ai jamais mangé de la poutine, bravo Sophie doit être ravie de ta participation
    bisous

    Aimé par 1 personne

    1. Plume & Prose dit :

      Merci beaucoup Catalina

      J'aime

  8. jacre dit :

    j’ai ramené du fromage en grains lors de mon denier voyage au Québec, je pense en faire une bientôt…bises et bonne soirée

    Aimé par 1 personne

    1. Plume & Prose dit :

      Oh super. Donc il se conserve ?

      J'aime

  9. Isabelle dit :

    Si j’en ai déjà entendu parler, je n’y ai jamais gouté. Tu me tentes 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Plume & Prose dit :

      C’est délicieux et bien nourrissant hihi

      J'aime

  10. Je ne connaissais pas voilà qui doit être bon
    Bonne journée
    Bisous

    Aimé par 1 personne

  11. coucou je la vois souvent à la télé, la tienne me donne envie de me lancer, bisous

    Aimé par 1 personne

    1. Plume & Prose dit :

      La vraie est sans doute meilleure mais à défaut on fait avec les moyens du bord hihi

      J'aime

  12. Assia dit :

    J’ai vu déjà cette recette et les tiens me donnent bien faim. Belle fin de journée

    Aimé par 1 personne

    1. Plume & Prose dit :

      On est un peu loin de la vraie mais elle a au moins le mérite de nous avoir régalé hihi

      J'aime

  13. samar dit :

    Salem Alikoum ma Sofia

    ahhh tu l’as finalement réalise c’est génial. Mais la vérité ton assiette donne envie rien a voir avec la poutine québecoise que j’ai eu l’habitude de voir 🙂
    bravo tu vas arriver a me faire changer d’avis loll
    bisous

    Aimé par 1 personne

    1. Plume & Prose dit :

      و عليكم السلام و رحمة الله و بركاته
      Depuis le temps que je la voulais cette poutine, bon c’est pas la vraie hein disons une remastorisée pas le choix lol mais quand même on s’est régalé. Vivement que je teste la vraie. Merci ma douce Samar pour tout.

      J'aime

  14. La poutine, mon fils me la réclame depuis des mois mais je ne luis ai toujours pas fait ce plaisir. Ta version est plus qu’appétissante ! C’est sûr que l’ensemble de tous ces ingrédients ne peut que donner qu’un résultat exaltant !

    Aimé par 1 personne

    1. Plume & Prose dit :

      On est loin de la vraie mais elle a quand même le mérite de nous avoir régalé hihi

      Aimé par 1 personne

  15. Mascha dit :

    Hé bien, je ne pensais pas voir une recette de poutine sur un blogue européen!
    Deux petites choses cependant : les frites ne doivent jamais être cuite au four, mais uniquement en friture. On dit que qu’un bol de poutine doit avoir l’équivalent en gras d’une livre de beurre mangée pure à la cuillère. 😉
    Et sinon, la dernière mais la plus importante chose, la poutine est un met québécois, pas canadien. Durant des décennies, les canadiens se sont moqués des Québécois pour ce plat, utilisant cette excuse pour rabaisser et traiter les Québécois de peuple à la culture retardée qu’il faut coloniser. Ce n’est que depuis quelques années, depuis que la poutine est à la mode sur le plan internationale, que les Canadiens ont voler la poutine et s’en servent pour briller devant les autres cultures. Une appropriation culturelle qui insulte beaucoup les Québécois. 😉
    Voilà voilà! C’était le petit topo historique, hihi. 😉

    Sur ce, bonne journée! Moi, je repars explorer ton blogue. 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Plume & Prose dit :

      Ah bon ? Des frites à la friteuse ? Mince. Dire que je voulais le faire simplement et quand j’ai vu la recette je me suis résigné à le faire au four. Tout à fait entre nous je les préfère à la friteuse.

      Ah oui Québécoise je vais le modifier de suite. Merci mille fois pour toutes ces informations j’aime en apprendre davantage.

      Merci mille fois

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.